• Conférence/Rencontre/Débat (recherche),

LES MUTATIONS DU CONTROLE JURIDICTIONNEL

Publié le 9 novembre 2018 Mis à jour le 9 novembre 2018

Journée de la jeune recherche du CRDP Organisée par le Centre de recherche sur le droit public

Date(s)

le 12 novembre 2018

A partir de 10h
Lieu(x)
Bâtiment F (Simone Veil)
Salle F 352
Plan d'accès
MATINEE

10h00 : Mot d’accueil par Sabine Boussard et Laurence Folliot-Lalliot, Professeur de droit public à l’Université Paris Nanterre, Co-directrices du CRDP

Première partie :
Le juge récepteur des mutations
10h15 : « Le juge administratif et la réception des mutations du paradigme hiérarchique » par Jérôme Prévost-Gella, Maître de conférences en droit public à l’Université Paris-Nanterre
10h30 : « Le juge et la codification du droit administratif » par Thomas Boussarie, Doctorant à l’Université Paris-Nanterre
10h50 : « Perspectives de droit comparé : le juge italien et la codification de la procédure administrative » par Laura Vilone, Doctorante à l’Université Paris-Nanterre
11h10 : « La QPC : mutation du Conseil, mutation du contrôle ?» par Michael Koskas, Doctorant à l’Université Paris-Nanterre

Discussion (11h30)

Déjeuner (12h00)
APRÈS-MIDI
Seconde partie :
Le juge émetteur des mutations

14h00 : « Les mutations du contrôle des vices de forme et de procédure » par Jules David, Maître de conférences en droit public à l’Université Paris-Nanterre
14h30 : « L’évolution du contrôle des juridictions financières : l’exemple du contrat de l’administration » par Vincent Mazzocchi, Docteur en droit public de l’Université Paris-Nanterre
14h50 : « Les apports du numérique sur le contrôle juridictionnel »
- « Big data jurisprudentiel et contrôle du juge » par Virginie Aubrée, Doctorante à l’Université Paris-Nanterre
- « Algorithmes et juge administratif » par Vincent Annequin, Doctorant à l’Université Paris-Nanterre

Discussion (15h20)

15h20 : Conclusion par Agnès Roblot-Troizier, Professeur de droit public à l’École de droit de la Sorbonne


Mis à jour le 09 novembre 2018