POINT SUR LES EXAMENS

Publié le 8 mai 2018 Mis à jour le 17 mai 2018
Date(s)

le 17 mai 2018

Chères étudiantes et chers étudiants,

La situation reste compliquée dans les universités françaises et à Nanterre en particulier.

Comme vous le savez, les épreuves écrites et orales délocalisées à la maison des examens d’Arcueil et au PULV, qui avaient été votées par les instances élues de l’Université et de l’UFR DSP, n’ont pas pu avoir lieu en raison de manifestations et de blocages.

C’est pourquoi il a été convenu pour l'ensemble de l'Université, et selon les modalités votées par les instances centrales, que, pour les matières de l'année qui n'ont pas encore été évaluées, des examens à distance et par voie électronique (oraux et écrits) seront privilégiées.

Afin d’éviter les fraudes, cette forme d’évaluation à distance, bien connue de nombreux établissements universitaires en France et à l’étranger, met l’accent sur les questions de réflexion propres au cours. Pour certaines formations, des travaux rédigés à la maison, impliquant des recherches ou prenant la forme d'un mini-mémoire pourront être proposés.

Pour être organisée dans les meilleures conditions possibles, techniques et pédagogiques, cette reprogrammation demande un peu de temps. En dépit des difficultés, nous vous demandons donc d'être patients.

Vous serez prévenus précisément des évaluations (au minimum 5 jours à l’avance) qui vous sont proposées dans les prochains jours (en début de semaine prochaine). Vous serez également informés de la nature de l’exercice demandé, de ses modalités de réalisation, ainsi que sur le calendrier de la fin de l’année universitaire.

Parallèlement, une tentative de médiation amorcée ces derniers jours par un groupe de collègues de l'UFR travaille à une résolution de cette crise afin que les examens puissent se tenir dans des conditions normales.

Les objectifs qui nous guident sont immuablement les suivants : la sécurité des étudiants et des personnels ; la validité et la valeur de vos évaluations et diplômes ; le respect, dans ses grandes lignes, du calendrier universitaire initial.

Bien que nous ne pouvions pas vous rencontrer tous individuellement, nous organisons des réunions avec vos représentants. Nous comprenons vos inquiétudes ; les équipes administratives et enseignantes sont totalement mobilisées pour réorganiser ces examens dans votre intérêt.

Pour vos candidatures externes, nous préparons également une communication circonstanciée, destinée aux autres facultés de droit (auxquelles nous sommes très liées par la Conférence des Doyens), sur la situation dans notre université et sur les exigences de qualité de nos formations et de nos diplômes - bien connues de nos collègues - auxquelles nous ne renoncerons jamais, même dans ces périodes
tourmentées.

Nous vous remercions sincèrement pour votre compréhension, votre patience et votre capacité à vous adapter à cette situation exceptionnelle,

Avec nos sentiments dévoués,

Florence Bellivier et Pascal Beauvais
Co-directeurs de l'UFR DSP

Mis à jour le 17 mai 2018