Remise de deux prix de thèse à Mme Farah Ramzy

Publié le 29 janvier 2021 Mis à jour le 29 janvier 2021
Date(s)

le 29 janvier 2021

 
Lieu(x)
 
 

La thèse de Farah Ramzy a reçu le Prix Solennel  de la Chancellerie des Universités de Paris en Sciences Politiques, et le deuxième Prix de thèse du Groupement d’intérêt Scientifique sur le Moyen Orient et les Mondes Musulmans (GIS-MOM).

Sa recherche doctorale a été conduite dans le cadre d’une cotutelle entre l’Université Paris-Nanterre et l’Université de Lausanne, sous la codirection de Mounia Bennani-Chraïbi, professeure à l’Université de Lausanne, et Sophie Duchesne, directrice de recherche au CNRS.

Intitulée “Renegociating politics on campus: Students in post-2011 Egypt”,   cette thèse, étudie les transformations des modes d’action politique des étudiants des universités Egyptiennes dans le contexte postrévolutionnaire en 2011. Par des éléments empiriques, sa recherche analyse des transformations politiques, économiques et sociales de l’Egypte dans les deux dernières décennies et par des réflexions théoriques la thèse se éclairage sur les dynamiques de fonctionnement d’un régime autoritaire, les possibilités de résistance dans cette situation, sur l’espace universitaire comme lieu privilégié de mobilisations contestataires et sur une des questions théoriques centrales en science politique, celle de la politisation. 

Plus d'informations sur les recherches menées par Mme Farah Ramzi : 
 https://drive.google.com/file/d/19Um8E0afU7uwxeaZu0hcSmWNEdMVxTmf/view?usp=sharing



Mis à jour le 29 janvier 2021