Témoignages EUCLID

Sophie Malliarakis

Promotion 2016
Etudiante en M2 Droit pénal et sciences criminelles, j’ai eu la chance de pouvoir participer au programme EUCLID, alors que c’était la première année de partenariat avec ce master. La charge de travail pouvait paraître lourde étant donné l’emploi du temps du master lui-même, mais je ne regrette en rien d’avoir pu participé à la clinique. En effet, tout d’abord, cela permet d’apprendre à s’organiser collectivement et ce sur un plus long terme qu’un exposé par exemple. Travailler avec une personne d’une autre spécialité est d’ailleurs très enrichissant : nous avons pu nous apporter mutuellement des connaissances, comprendre les enjeux dans d’autres disciplines juridiques, et apprendre à réfléchir à deux, avec chacun son bagage particulier. Un vrai travail d’équipe. Ensuite, réaliser le projet pour un organisme est une opportunité rare dans la formation universitaire : déjà, savoir que son travail va pouvoir être utile est motivant, et de plus, il s’agit de répondre à des attentes plus pratiques et concrètes, c’est-à-dire mettre en pratique un savoir jusque là relativement théorique. En ce sens, c’est un bon pied à l’étrier pour la vie professionnelle que ce soit pour celles et ceux qui veulent être avocat.e.s, juristes pour une association ou même pour la recherche. Il s’agissait pour Nina et moi de travailler pour la Cimade en élaborant un rapport sur l’accès effectif au.x juge.s en cas d’arrêté d’expulsion et d’interdiction du territoire français. Le partenariat université-association ou autre organisme est ainsi un bon équilibre pour apprendre : entre le travail de mobilisation des connaissances théoriques, de recours à un certain degré de créativité pour imaginer les pistes possibles, et un travail de mise en pratique, en équipe, pour répondre à une demande bien spécifique et ancrée dans la réalité – et non dans un cas pratique imaginaire sans réel impact, à part finir dans un relevé de notes… Nous avons ainsi eu l’avantage de pouvoir aider une cause qui nous tient à cœur, tout en apprenant beaucoup.

Amélie Lantheaume

Promotion 2015
Le programme Euclid m’a pas permis de bénéficier d’une approche pratique du milieu juridique parfaitement complémentaire avec mon Master II recherche. Mon binôme et moi-même avons travaillé avec la Cimade, association dont les intervenant(e)s nous ont réellement accompagnées tout au long du parcours, ainsi que les professeures nous encadrant. Cette forme de collaboration est assez inédite dans un parcours universitaire. Sur un plan plus personnel, Euclid m’a permis de conforter et d’aller vers la concrétisation de mon projet professionnel par la réalisation d’un stage dans ce domaine.

Mélanie Escartin

Promotion 2014
Le programme EUCLID est un parcours enrichissant qui complète idéalement une formation de troisième cycle standard. En effet, grâce au principe des « Law clinics » les étudiants peuvent compléter l’aspect tant théorique que pratique de leur formation.
J’ai ainsi appris beaucoup des cours théoriques et des débats organisés avec les formateurs et les étudiants qui permettent d’avoir une conception différente du droit en confrontant des approches variées.
Plus particulièrement, j’ai eu la chance de participer au plaidoyer en faveur de la proposition de loi sur le devoir de vigilance des sociétés mères et entreprises donneuses d’ordre pour Sherpa et Amnesty International. Grâce à EUCLID j’ai notamment eu l’opportunité d’assister à une conférence à l’Assemblée nationale et d’être réellement intégrée dans l’élaboration du droit positif.
De façon générale, l’équipe donne aux étudiants les moyens de réaliser une étude enrichissante, constructive, sérieuse et utile pour les organisations et associations qui expriment un besoin. EUCLID fait confiance aux étudiants dans la réalisation de leurs travaux en leur laissant une certaine autonomie, associée à un réel appui des équipes encadrantes dès que c’est nécessaire.
Dans le milieu professionnel, EUCLID vous permet également d’échanger avec vos collègues à propos de cette expérience unique et susciter l’intérêt.
Bravo à toute l’équipe pour cette initiative.
 

Laura Bourgeois

 Promotion 2013
Etudiante en Master 2 recherche, j’ai immédiatement été séduite par l’idée de participer à la clinique du droit de l’université de Nanterre. J’y ai vu le parfait complément pratique de ma formation.

EUCLID est une expérience particulièrement enrichissante, intellectuellement, professionnellement, et humainement parlant.
Au cours de la première période du programme, nous avons pu acquérir des connaissances sur des sujets cruciaux qui ne sont pourtant quasiment jamais évoqués à l’université. J’ai notamment en tête le thème de l’effectivité du droit. En tant qu’étudiants, nous passons notre temps à apprendre et comprendre la règle de droit. Mais à quoi bon si celle-ci n’est pas effectivement appliquée ?
La partie pratique du programme s’avère tout aussi stimulante. En ce qui me concerne, j’ai été amenée à travailler dans une matière que je n’avais jamais abordée, et donc à partir d’une absence totale de connaissances. Il s’agissait donc d’un vrai défi.
L’intérêt d’EUCLID réside aussi pour une grande part dans son aspect pluridisciplinaire. Nous sommes amenés à tracer des liens entre différentes matières, à décloisonner les différentes branches du droit et à voir l’incidence qu’elles ont les unes sur les autres.
L’apport d’EUCLID, d’un point de vue professionnel cette fois, ne fait pas non plus de doute. Pour moi, plus qu’un apport professionnel, EUCLID a constitué un réel tremplin : j’ai pu rencontrer et nouer des relations avec des professionnels du monde de la justice, qui paraît parfois si lointain aux étudiants. J’ai notamment eu l’occasion de travailler avec un magistrat et des avocats. Mieux encore : j’ai par la suite effectué un stage au sein du cabinet de ces derniers.
Enfin et surtout, EUCLID est riche en rapport humains. En effet, EUCLID est un carrefour privilégié grâce auquel associations, professeurs et étudiants échangent ensemble.
Le programme permet aux étudiants euclidiens d’entretenir une relation différente avec les professeurs chargés de les encadrer. Il s’agit bien d’un rapport de direction, mais pas seulement. Il s’agit aussi de collaboration et de soutien.
Le programme est aussi l’occasion de se rapprocher du secteur associatif et de voir la réalité pratique qui se cache derrière le document final à rendre, plus théorique. Dans le cadre du travail que nous avons réalisé en binôme au profit du GISTI, j’ai pu assister à l'une des permanences de l’association pour l’accompagnement et la défense des jeunes isolés étrangers. J’y ai rencontré les jeunes concernés ainsi que les bénévoles.
Pour toutes ces raisons, c’est sans aucune hésitation que je recommande EUCLID à tout étudiant qui souhaiterait pratiquer le droit autrement, car il ressortira nécessairement grandi de cette expérience.

Laura Rebours

 Promotion 2011
EUCLID a permis de me montrer comment mobiliser mes connaissances et appliquer une méthode de travail et de recherche acquise aux cours de ma formation juridique pour répondre aux besoins particuliers d'un "client". J'avais l'impression de ne rien savoir, ou du moins que ce savoir ne serve à rien. Or, j'ai pu, grâce à mon travail dans la Clinique, réalisé que j'avais des réflexes adaptés (savoir où chercher, anticiper les problèmes juridiques) et qu'il était possible d'appliquer à un cas concert ce qui n'était jusqu'ici que théorique. Le fait d'avoir un objectif clair et défini a aussi aidé à améliorer mon esprit de synthèse et à essayer, chose amusante, de "manipuler" le droit pour arriver à la réponse souhaitée.
Il était particulièrement détendant de sortir d'un contexte complètement académique et d'un mode de travail traditionnel pour arriver à un résultat qui a semblé utile et réjouissant pour l'association. L'importance de la combinaison des savoirs et des expériences, ainsi que l'approche "transdisciplinaire" du projet a aussi rendu le travail du groupe bien plus facile, naturel et surtout indispensable qu'il ne peut sembler être dans d'autres situations. Tout cela n'aurait pas été possible sans notre encadrant académique, qui a joué un rôle de coordination et d'impulsion essentiel.
Je remercie l'équipe pédagogique d'EUCLID d'avoir ouvert les portes de Nanterre à un tel projet et de m'avoir donné un (plaisant) avant-goût de la pratique du droit.

Elodie Martigny

Promotion 2011
Le programme Euclid m’a donné la possibilité de mettre réellement en pratique mes connaissances théoriques en droit. Il m’a également permis d’en acquérir de nouvelles très intéressantes et très enrichissantes par ma propre recherche notamment en droit international et dans des droits inhabituels lorsque l’on est en Master 2 de droit social (droit maritime par exemple). Les séminaires de théorie critique du droit ont ceci de très intéressant qu’ils permettent d’avoir une approche et une réflexion différentes du droit. Euclid m’a donné l’occasion de travailler avec la Fédération Internationale des Droits de l’Homme sur une affaire tout aussi passionnante que déroutante. Le programme proposé par la Law Clinic est ainsi formidable du fait qu’il permet aux étudiant(e)s d’avoir (enfin) la satisfaction de constater que leur travail en droit a une utilité pratique immédiate. Je suis fière d’avoir participé à ses premiers pas à Nanterre et espère qu’il aura le succès auquel il peut prétendre.


Alix de Vasselot

Promotion 2011
J'ai beaucoup apprécié le cours "analyse critique du droit" qui permet d'appréhender le droit d'une manière inédite et de proposer des pistes de réflexion pour une vision plus complète et plus mature de la matière. J'ai effectué la partie "professionnalisante" avec Atd quart monde et découvert le milieu associatif dans le combat pour le respect des droits de l'homme. L'aventure Euclid a été une expérience constructive et enrichissante à la veille du début de la vie professionnelle.

Julie Leray

Promotion 2011
Une formidable aventure. C'est ainsi que je résumerais l'expérience EUCLID. Ce programme, qui conjugue parfaitement théorie et pratique, qui fait le lien entre Université et vie professionnelle, m'a offert la possibilité d'associer les points de vue d'universitaires et de praticiens. L'objectif était de résoudre un cas juridique concret, réel, aux enjeux importants, ce qui était d'autant plus motivant. Ce travail m'a permis de développer ma réflexion juridique mais aussi mon sens critique. Ce projet original aiguise la curiosité en nous permettant de découvrir une autre facette des matières étudiées à l'Université. Enfin, ma participation à EUCLID m'a confortée dans mon projet professionnel.
Je souhaite aux futures promotions EUCLID un travail tout aussi passionnant et motivant, une expérience tout aussi enrichissante !

Mis à jour le 12 décembre 2016