Master Droit Social de l'Université Paris Nanterre

Actualités

A propos du Master 1 et des parcours du Master 2 : le mot des co-directrices

Les diplômes de la mention droit social ont une longue histoire. Cette histoire a débuté avec la création, par Jean-Maurice Verdier, du DEA de droit syndical en 1972, puis par celle de l’IRERP (Institut de Recherches juridiques sur l’Entreprise et les Relations Professionnelles), notre laboratoire de recherche lequel, plusieurs décennies plus tard, continue d’alimenter la réflexion et les enseignements de chacun de ses membres. Au fil des années et des générations d’étudiants qui se sont succédé, le droit social nanterrois s’est forgé une identité et une réputation.

Une identité qui tient à la manière d’étudier avec rigueur et engagement le contenu ainsi que le sens des règles qui forment le droit social au sens large. Car ce sont bien toutes les composantes de cette discipline qui se trouvent au cœur de nos diplômes. Le droit du travail bien sûr, avec une attention particulière attachée à des « objets » aussi centraux que le pouvoir de l’employeur, l’entreprise, la représentation du personnel, la négociation collective. Mais aussi le droit de la protection sociale dans son éventail le plus large, du droit de la sécurité sociale à la protection sociale complémentaire en passant par le droit de la santé. Cette identité se perçoit aussi dans l’attention portée aux étudiants et l’investissement pédagogique. C’est cette préoccupation que nous avons voulu mettre au cœur de notre projet d’enseignement en introduisant des modules de pédagogie inversée dès la première année du Master. L’identité du droit social de Nanterre tient enfin à sa dimension européenne, internationale et comparatiste, nos enseignements s’appuyant sur l’intervention amicale et éclairée de nombreux collègues étrangers.

Grâce à ces différents ingrédients, nos diplômes ont acquis une belle réputation dans le champ du droit social. Les professionnels les plus divers (avocats, entreprises, syndicats, mutuelles de santé, etc.) recrutent nos étudiants dès la fin de leur formation, assurés qu’ils ont des connaissances acquises et de leur capacité à s’adapter à leur métier et à ses évolutions. Ainsi, grâce à sa réputation et au réseau d’anciens diplômés, le Master peut se prévaloir d’un très bon taux d’insertion professionnelle (100% dans les 6 mois après l’obtention d’un des M2).

Si la réussite et l’épanouissement professionnels de nos étudiants se situent au cœur de nos préoccupations, développer leur esprit critique ainsi que la maîtrise des mutations du droit du travail et au-delà de celles de la société demeurent une ambition, qui depuis près de 50 ans, ne s’est jamais démentie.

 

Elsa PESKINE et Isabel ODOUL ASOREY

L’organisation du Master de droit social (en bref)



  • La première année du Master de droit social est commune à tous les étudiants recrutés. Le parcours pédagogique est conçu pour permettre aux étudiants d’approfondir les différentes matières composant le droit social et d’affiner leurs choix universitaire et professionnel. Pour permettre à l’étudiant de couvrir l’intégralité du droit social tout en s’orientant en connaissance de cause vers l’un de ses aspects, la première année de master reste indifférenciée. Elle réunit celles et ceux qui en 2ème année se répartiront entre les différents parcours du master. Pour que le projet professionnel de chacun puisse mûrir, un séminaire consacré aux métiers du droit social, ainsi que le séminaire « projet professionnel tuteuré » sont obligatoires.
 

L'équipe pédagogique

 

 ♦ Directrices du Master Droit social

 

Elsa PESKINE, Professeure à l'Université Paris Nanterre
Les recherches d' Elsa PESKINE portent en particulier sur le droit du travail et les formes d’organisation des entreprises, ainsi que sur le droit de la négociation collective.
Pour un CV plus détaillé




Isabel ODOUL ASOREY, Maîtresse de conférences
Les recherches d’Isabel ODOUL ASOREY couvrent divers aspects du droit du travail en portant une attention particulière au droit des relations collectives de travail. Ses enseignements sont principalement consacrés au droit du travail et, à propos de la négociation collective ou de la santé au travail, au droit social




 

 ♦ Co-directeurs du parcours Droit social et Relations Professionnelles

 
Cyril WOLMARK, Professeur à l’Université Paris Nanterre.
Les recherches de Cyril WOLMARK portent sur le droit du travail dans tous ses aspects. Une attention particulière est apportées aux relations d’inégalité et à la place des libertés dans le rapport de travail.
Pour un CV plus détaillé



Thomas PASQUIER, Professeur à l'Université Paris Nanterre.
Les recherches de Thomas PASQUIER portent sur l'ensemble du droit du travail.Une attention particulière est apportée aux problématiques liées
à la protection de l'emploi, aux nouvelles formes d'organisation du travail, au numérique, aux rapports entre le droit du travail et le droit civil, ainsi qu'aux rapports interdisciplinaires ( droit, sociologie, économie, histoire).
Pour un CV plus détaillé






 

 ♦ Co-directeurs du parcours Droit social et Gestion des Ressources Humaines

 
Tatiana SACHS, Maître de conférences à l’Université Paris Nanterre.
Les recherches de Tatiana SACHS portent principalement sur les rapports entre le droit du travail et l’économie, le droit de l’entreprise et le droit social comparé. Elle enseigne divers aspects du droit du travail, le droit du travail comparé et l’introduction au droit.
Pour un CV plus détaillé



 
Philippe JEAN, responsable du « Pôle national de droit social » d’EDF.
Titulaire d’un master professionnel en droit social de l’Université Paris Nanterre, M. Jean a intégré l’entreprise EDF en 1997. Aujourd’hui, il anime et coordonne l’activité des juristes opérationnels « Droit social » du groupe. Dans le cadre du master, il assure des enseignements et est tuteur de certains alternants.
Pour un CV plus détaillé



 

♦ Co-directeurs du parcours Droit social, droit de la Protection Sociale et de la Santé

 
Nathalie MIHMAN, Maître de conférences à l’Université Paris Nanterre.
Les recherches de Nathalie Mihman opèrent dans le champ du droit social international et européen. Elles couvrent différents aspects du droit du travail et du droit de la sécurité sociale liés à la diversité des formes de mobilité. Ses recherches portent également sur le développement d’espaces infra et supra-étatiques (organisation, ordre). Dans la continuité, ses enseignements sont consacrés au droit social international et européen (M 2), au droit de la formation professionnelle (M 2)), au droit de la santé (M2) et au droit du travail (L3 et M1).
Pour un CV plus détaillé




Ylias FERKANE,
Maître de conférences à l’Université Paris Nanterre.
Les recherches d’Ylias Ferkane portent sur le droit social dans toutes ses composantes : droit du travail, droit de la protection sociale et de la santé. Ses travaux sont principalement consacrés au fait collectif (organisations professionnelles, accords collectifs etc.). Il enseigne le droit de la protection sociale en L3, le droit du travail en M1 ainsi que le droit de la santé en M2.




Arnaud SKZRYERBAK, Professeur associé à l’université Paris Nanterre.
Maître des requêtes au Conseil d’Etat, Arnaud Skzryerbak y pratique le contentieux de l’aide sociale, de la sécurité sociale et de la réglementation sanitaire. Il a une expérience variée des juridictions sociales (section des assurance sociales de l’ordre des médecins, Commission centrale d’aide sociale, Cour nationale de la tarification sanitaire et sociale). Il a enseigné à Sciences Po Paris et à l’université Paris V Descartes.
Pour un CV plus détaillé

L'équipe administrative


♦ Responsable du pôle Master Droit Social

Vanessa DE JESUS
vdejesus@parisnanterre.fr

♦ Secrétaire pédagogique du pôle Master Droit Social

Cécile BRUGNON
c.brugnon@parisnanterre.fr

 

Les parcours du master de droit social (en détails)



Direction : Elsa PESKINE et Isabel ODOUL ASOREY, professeure et maître de conférences à l'Université Paris Nanterre

 


Mettre en place un Master 1 indifférencié résulte d’un choix : celui d’offrir une année supplémentaire aux étudiants pour parfaire leur projet professionnel. Bien sûr, l’ensemble des étudiants ayant intégré le master ont une affinité avec le droit social. Toutefois, nombreux sont ceux encore qui hésite entre une spécialisation en droit du travail ou en droit de la protection sociale, entre les professions auxquelles ils se destinent (avocat, magistrat, juriste d’entreprise, responsable des ressources humaines, juriste dans une organisation syndicale, inspecteur du travail...). L’équipe pédagogique accompagne les étudiants dans la construction de leur projet, notamment dans le cadre de deux séminaires « découverte des métiers du droit social » (S1) et « projet professionnel tuteuré » (S2).

Les enseignements en master 1 permettent d’approfondir les connaissances en droit du travail, en droit de la protection sociale, en droit social international et européen, en histoire du droit du travail ou encore en droit de la santé. Certains de ces enseignements présentent une originalité : l’utilisation, dans certains cours de la pédagogie inversée. Par ailleurs, des enseignements dans d’autres branches du droit, nécessaires au bagage d’un juriste spécialisé en droit social, sont proposés aux étudiants : droit des entreprises en difficultés, droit des assurances, etc. Enfin, un effort est déployé pour améliorer le niveau d’anglais des étudiants. Un cours de responsabilité sociale des entreprises en anglais est proposé, ainsi qu’une préparation à la certification en anglais.

 



Direction : Cyril WOLMARK, professeur à l’Université Paris Nanterre

Le Master Droit social et Relations Professionnelles offre l’occasion d’approfondir l’études des règles et institutions qui structurent l’ensemble du droit du travail, des différents types d’emploi aux restructurations, en passant par la représentation du personnel et les formes d’action collective. Les enseignements sont conçus pour permettre une confrontation entre cadre théorique et études pratiques, et font une place de choix aux dimensions européennes, internationales et comparées des questions traitées.

Cette formation prépare à des nombreux métiers, concours et examens en mettant l’accent sur l’analyse des techniques et de leur usage mais aussi sur leur évaluation. C’est un lieu de réflexion critique, où l’on prend le temps de s’interroger sur le sens des évolutions législatives et jurisprudentielles. Le mémoire, sa préparation, sa rédaction et sa soutenance occupent une place essentielle tout au long de cette dernière année d’études universitaires.

 



Direction : Tatiana SACHS, Maître de conférences à l’Université Paris Nanterre et Philippe JEAN, Directeur du « pôle national de droit social » d’EDF.


 
Le Master procure une formation approfondie dans les différents champs couverts par le droit social, complétée par des enseignements dans le domaine de la gestion des ressources humaines. Il permet aux étudiants de maîtriser à la fois les savoirs fondamentaux et des connaissances plus pratiques. Destinée à former des juristes d'entreprise en droit social, cette formation combine des enseignements théoriques ou plus pratiques et est complétée par un apprentissage en entreprise tout au long de l'année (parcours en apprentissage) ou par un stage d'une durée minimale de deux mois (parcours avec stage).


Maquette
Calendrier de la formation
Focus sur l'alternance

 



Direction : Nathalie MIHMAN et Ylias FERKANE , Maîtres de conférences à l'Université Paris Nanterre et Arnaud SKZRYERBAK, Professeur associé à l’université Paris Nanterre.

 


Le Master dispense une formation approfondie dans les différents champs couverts par le Droit de la protection sociale et le Droit de la santé. Fortifier les connaissances disciplinaires, croiser les   modèles et les techniques juridiques, rendre intelligibles les mutations de la protection sociale et du système de santé sont autant d’objectifs de cette formation. Le droit européen et le droit comparé y occupent une place essentielle.

Cette formation combine des enseignements théoriques et pratiques. Elle peut être complétée par un apprentissage en entreprise ou en cabinet d’avocats tout au long de l’année (parcours en alternance) ou par un stage à temps plein d’une durée minimale de trois mois (parcours avec stage) ou par la rédaction d’un mémoire de recherche (parcours recherche).
 


Maquette
Calendrier de la formation
Focus sur l'alternance
 

L'association des Etudiants en Droit Social de Nanterre


 
L'association des étudiants en droit social de Nanterre (AEDSN) a pour vocation première de créer un lien entre les étudiants des différents Masters 2 en droit social. Elle assure également la continuité de ce lien avec ceux qui, des années durant, ont fréquenté eux aussi ces masters. Ce lien se noue avec l'organisation de divers événements et soirées.

L'association se donne aussi pour objectif d'aller à la rencontre des étudiants en Master 1 de droit social, afin de leur expliquer le déroulement des Masters 2 et de répondre aux questions que chacun peut se poser.

Ce site internet a pour vocation de symboliser le lien qui existe entre les différentes promotions présentes et passées de ces Masters.

Site : https://aedsn92.wixsite.com/aedsn
Contact mail : aedsn92@gmail.com

 

Nous trouver

 

Université Paris Nanterre 
200 avenue de la république 
Bâtiment Simone Veil (F) 
1er étage bureau 132
92001 Nanterre cedex 
✉ mdroitsocialnanterre@gmail.com
LinkediN


Accés :

• Par le R.E.R. :
Prendre la ligne A du R.E.R., direction Saint-Germain-en-Laye, et descendre à la station "Nanterre Université".
• Par le train :
Prendre le train Ligne L à la gare Saint-Lazare, direction "Nanterre université" ou "Cergy-le-haut", et descendre à la station "Nanterre Université".


Plan du campus version PDF

Mis à jour le 05 octobre 2022